Synthèse

 

 

 

          La pierre et le béton sont des matériaux de construction non renouvelables. Cependant, le béton peut être recyclé sous certaines conditions ( exemple : lorsqu’il n’y a pas de plâtre dans le chantier, voir partie environnement béton).De plus, l’extraction des pierres du sol des carrières engendre des émissions de CO2 ainsi que d’autres dégâts environnementaux, tel que les modifications de paysages, émissions de poussières, etc…

 

La fabrication du béton nécessite également l’extraction de certains composants dans des carrières, ce qui entraîne des dégâts sur l’environnement similaires à ceux produits par la pierre. Le trajet des camions transportant les matériaux (que ce soit pour les constructions en pierre ou celles en béton) de la carrière au chantier, émet une quantité de dioxyde de carbone plus ou moins importante en fonction de la distance entre le point de départ et celui d’arrivée.

 

Le béton subit une quantité de nuisances dues à l’environnement et inversement supérieure à celle de la pierre. Néanmoins il est plus réactif à l’environnement dans lequel il se trouve que la pierre, comme le prouve le vieillissement du béton ainsi que les sources d’altération.Tous les deux sont donc des matériaux polluants.

 

Le béton est le matériau le plus utilisé dans le monde après l’eau : environ 25 milliards de tonnes de béton sont fabriquées chaque année, l’équivalent de 6 millions de camions de béton par jour. C’est un matériau qui peut durer très longtemps, et les structures en béton ne sont généralement détruites que parce qu’elles ne sont plus utiles, et non pas parce qu’elles sont usées. Cela prouve donc que l’utilisation du béton triomphe face à celle de la pierre malgré les critiques concernant l’architecture moderne.

 

De plus, les améliorations de son recyclage le rend donc plus accessible et réduit ses impacts environnementaux. Le béton marque donc au fil du temps l’évolution de l’architecture par ses avantages comparé à la pierre remarquée par les architectes à partir du XXème siècle (à partir de la réalisation de l’immeuble rue Danton, plus précisément).

Par ailleurs, sa facilité au recyclage lui permet donc de répondre aux critères du développement durable.

 

 

          Le Béton a révolutionné le monde de l’architecture. Il a permis aux architectes de se libérer des imposants murs porteurs constitués de pierre en les remplaçants par des poteaux en béton. Cela a permis de mettre de la fantaisie en créant des courbes au niveau du toit ou des murs.

 

CNIT CNIT, La Défense, Ile de France, France

Architectes : Robert Camelot, Bernard Zehrfuss, Nicolas Esquillan

 

      Ce nouveau procédé va être à l’origine de l’originalité du Corbusier. Ce dernier va utiliser le béton afin de créer une horizontalité continue au niveau des fenêtres et en espaçant les poteaux de ces dernières afin de rendre la pièce la plus lumineuse possible.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site