Ciment

ciment-52-5n-jpg.jpeg

Ciment

 

Le ciment est une matière pulvérulente formant avec l'eau ou avec une solution saline une pâte plastique liante, capable d'agglomérer, en durcissant, des substances variées. Il sert à désigner aussi, dans un sens plus large, tout matériau interposé entre deux corps durs pour les lier.

 

C'est une gangue hydraulique durcissant rapidement et atteignant en peu de jours son maximum de résistance. Après durcissement, cette pâte conserve sa résistance et sa stabilité, même sous l'eau. Son emploi le plus habituel est sous forme de poudre utilisée avec de l'eau pour agréger du sable fin et des graviers (granulats) pour donner le béton.

 


Le mot «ciment» peut désigner différents matériaux comme par exemple : 

 

-      Le ciment Portland :  Liants hydrauliques composés essentiellement de silicates de calcium hydrauliques qui font prise et durcissent en vertu d'une réaction chimique à l'eau nommée hydratation. Quand on ajoute la pâte (ciment, air et eau) aux granulats (sable et gravier, pierre concassée ou autre matériau granulaire), elle agit comme une colle et lie ensemble les granulats pour former une masse comparable à de la pierre, le béton.

-      Le ciment prompt :  Ciment obtenu par la cuisson à 900 °C de calcaires contenant de 23 à 30 % d'argile. Le plus fréquemment, c'est un ciment naturel, provenant de la simple cuisson d'une gangue ayant naturellement les bonnes proportions de calcaire et d'argile. Il atteint son maximum de dureté après quelques jours.

 

 

 

Vous trouverez aux pages suivantes les composants du ciment.

Le calcaire 

 


calcaire.jpeg

Calcaire

 

Roches sédimentaires,  aisément solubles dans l'eau, composées surtout de carbonate de calcium CaCO3 mais également de carbonate de magnésium MgCO3.

 

Quand la roche comporte une proportion non négligeable d'argile, on parle plutôt de marne.

 

Le calcaire est reconnaissable par sa teinte blanche et le plus souvent la présence de fossiles. Il est la base de nombreux matériaux.

 

À cause des usages dans le bâtiment et les travaux publics, les caractéristiques mécaniques des calcaires sont importantes, d’autant que très variables. Les calcaires peuvent être soit très adaptés, soit inutilisables, dans les divers usages auxquels ils sont destinés.

 

 

Caractéristiques minéralogiques et couleur :


Il se compose d'au moins 70% de calcite et peut contenir de la silice, de l'argile et de la matière organique mais aussi  d'autres minéraux dont les plus courants sont la dolomite, l'aragonite et la sidérite, qui influent sur sa couleur. Généralement blanc, le calcaire existe aussi dans des teintes de jaune, gris, brun ou même noir.


La pouzzolane

 


fichierpouzzolane-jpg.jpeg

Pouzzolane

 

Roche naturelle constituée de scories (projections) volcaniques basaltiques ou de composition proche.

 

Elle possède une structure alvéolaire. La pouzzolane est le plus souvent rouge ou noire, avec l'ensemble des teintes intermédiaires, exceptionnellement grise.

 

Friable et sablonneuse, propre à composer un ciment tenace, cause principale de la durée des monuments romains.

 

Utilisée pour certains ciments (ciments pouzzolaniques)

Le gypse



gypse.jpeg

Gypse "rose des sables"

 

Roche saline présente dans les bassins sédimentaires soumis à des subsidences.

 

Composé essentiellement du minéral gypse, qui est un minéral salin commun des séries sédimentaires, le sulfate doublement hydraté de calcium.

 

Celui-ci est une espèce chimique et minérale.

 


Formule : CaSO4 · 2 H2O

 

Roche permettant de fabriquer du plâtre.

 

Couleur variable selon les inclusions qu’il contient (blanc, gris, incolore)

 

Soluble dans acide chlorhydrique + eau chaude  

 

Système :  monoclinique, classe prismatique ;

 

Densité : 2,25 gr./cm3

 

Poids spécifique : 2,3-2,4 kg, selon les impuretés ;


Eclat : vitreux ou soyeux (variétés fibreuses), nacré sur les plans de clivage ;

 

Dureté : 2 Mohs

 

Transparence : de transparente à translucide, opaque pour certaines variétés grenues ;

 

Cassure :  conchoïdale, irrégulière.

Le sable

 


sable-de-carriere1-300x225-jpg.jpeg

Sable

 

Roche sédimentaire meuble, matériau constitué de petites particules provenant de la désagrégation d'autres roches.

 

Directement extrait de carrière et se compose de silice, d’argile en forte proportion et de poussières.

Recyclable


Couleur : Marron à marron clair

 

Formes des grains : Angulaire avec des faces vitrifiées et coupantes.

 

3 types de sable :

-      naturel (silice argile poussière, extrait des carrières, uniquement pour fonderies d’art)

-      silico-argileux  (synthétique, avec acide silicieux argile eau)

-      sable à prise chimique (silice ou chromite, résine catalyseur, propriétés mécaniques importantes comparées à celles du sable silico-argileux)

L'eau (monoxyde de dihydrogène)

 

 

Eau

 

 

Composé chimique omniprésent sur Terre.

 

Apparence : Liquide incolore, inodore, insipide

 

Etats : Liquide, solide (glace), gazeux (vapeur d'eau)

 

Formule brute : H2O

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site